A l'épreuve des lieux et du temps

2011

credits

Photographie
Sandy Amerio

Titre
Sur la Montagne du Diable

Date de production
2011

dans la presse

"Restage. Replay. Reload de Sandy Amerio est une ode poétique à la folie du reenactment historique devenu performance, via la figure d'un reenactor japonais qui parcourt le monde. À la manière de Don Quichotte et avec l'ambition démesurée des personnages d'Herzog, le Général se bat sans relâche contre les fantômes des batailles et faits d'armes de la Seconde Guerre mondiale."
Marie Frampier dans 02

"Je commence une série photographique de désenvoûtement, pour libérer le monstre de la confusion. Je choisis des lieux-décors. Des lieux qui portent encore les stigmates du passé, où l'Histoire fait partie du décor. J'y mets en scène Hiroki Nakazato. J'utilise mon système pour décrire ce que je vois comme ici à Teufelsberg à Berlin."

"La ligne en trois dimensions n'a jamais été si chaotique. Le Temps a ici une épaisseur. Je foule les couches successives de l'Histoire, stratifiées sous mes pieds. Dans les bois noirs un rire fugace ; sur la Montagne du Diable, L'homme japonais s'amuse quelques fois à jouer au méchant. Il sait qu'ici demeure une université militaire nazie sous-terraine indestructible. Conçue par Albert Speer et recouverte par les ruines de la guerre déposées par les Trümmerfrauen1. Et que les sphères blanches au loin sont des radars espions de la CIA à l'abandon."


1 Trümmerfrauen : littéralement les femmes des décombres qui ont entrepris le déblaiement et la reconstruction de l'Allemagne après la Seconde Guerre mondiale.

Nisei-Hiroshimasteg
Berlin 2011

Extraits

de la conférence de Sandy Amerio intitulée Viole(n)t Pill

"J'ai marché longuement et me suis soudainement aperçue que je n'étais plus seule. D'autres semblaient chercher la même chose. Hagards. Trouver le point de vue optimal pour se voir contemplé comme acteur de l'Histoire : tous sont venus ici à Checkpoint Charlie dans ce but. Se placer gentiment aux côtés du souvenir pour y faire bonne figure. Le temps d'un sourire. Niveleur comportemental maximal, je me fonds dans ce lieu, où les événements pourtant si plats, apparaissent comme en relief. Tourisme. Sur la ligne en trois dimensions, je suis maintenant aux avant-postes. Les coordonnées sont janvier 1943. A moins que cela ne soit juin 1943. Le temps est au beau fixe. L'oeil dans mon viseur voit alors apparaître l'Homme Japonais. Posé, comme sur un calque historiquement antérieur à la scène initiale, il est pourtant placé au plus proche de nous. Il fume. Une cigarette américaine. Il rit. Il sait qu'il donnera à mon cliché, par sa seule présence, une perspective temporelle des plus discutables."


Histoire collective vs histoire personnelle

"La mise en scène d'Hiroki Nakazato m'a permis de porter mon regard d'un côté et de l'autre de la cloison invisible qui sépare une histoire personnelle de l'Histoire collective. Changer d'identité, changer de nationalité au rythme de ses envies, changer de vie pour échapper à la dureté économique de la sienne, changer de position sociale et passer d'ouvrier à Général."

Avant-Poste
Berlin. 2011

Si vis rem, parabellum. Provence, 2011.

Enfant (prenant une voix de cire) : " Croix-tu qu'il suffise d'énoncer pour rendre visible? As-tu seulement le courage de regarder les mots en face ?"

L'homme (voulant en découdre) "Si vis rem, parabellum. Je vais te faire la peau si tu ne me dis pas ce que tu as vu !"

Enfant (narquois) "Ce n'est pas la peau que tu dois me faire mais l'œil. Tu ne sais pas de quoi tu parles et tu voudrais arriver à me toucher."

L'homme : "Si je t'énucléais, arriverais-je à voir par tes yeux ?"

Enfant : "Tu ne verrais que deux trous."

No Trespassing
Provence, 2011

"D'autres photographies, performances et vidéo, seront réalisée avec Hiroki. Ces expérimentations sont toutes très proches d'un reenactment farby. Elle se nourrissent du jeu de rôle. Le critère n'est pas celui de l'authenticité mais plutôt d'une réinterprétation artistique libre et poétique mêlant Histoire collective et histoire personnelle."

The Great Artiste and Professor Sagane

Sandy Amerio est The Great Artiste, clin d'oeil au personnage peint sur le nez du Boeing B-29, avion qui a participé aux missions de largage des bombes atomiques Little Boy et Fat Man sur Hiroshima et Nagasaki les 6 et 9 août 1945. Hiroki Nakazato incarne quant à lui le professeur professeur Sagane, physicien nucléaire de l'Université de Tokyo à qui devait être destiné la lettre du scientifique américain Luis Alvarez le mettant en garde contre les dangers pour le peuple japonais des bombes nucléaires à venir. Larguée depuis The Great Artiste le 9 août 1945, la lettre ne fut réceptionnée par Sagane qu'un mois plus tard et à 50 kms de Nagasaki.

The Great Artiste and Professor Sagane
Tokyo, 2010

Manifeste DE LA RECHERCHE

Restage Replay Reload

extrait video

Dragooned

partage

Facebook