Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

  1. Far be it from authentic

    Décor video de la performance réalisée avec Hiroki Nakazato, pour le Superdeluxe à Tokyo, 2010

  2. Far be it from authentic

    Décor video de la performance réalisée avec Hiroki Nakazato, pour le Superdeluxe à Tokyo, 2010

  3. Far be it from authentic

    Décor video de la performance réalisée avec Hiroki Nakazato, pour le Superdeluxe à Tokyo, 2010

Far be it from authentic

2010

En ecoute

Extrait de la bande son de la performance Farby, présentée à Tokyo (SuperDeluxe) en janvier 2010

Credits

Photographies / Texte / Voix / Musique :
Sandy Amerio


Production :
ESBANM (Programme de recherche F for Real)

dans la presse

"Restage. Replay. Reload de Sandy Amerio est une ode poétique à la folie du reenactment historique devenu performance, via la figure d'un reenactor japonais qui parcourt le monde. À la manière de Don Quichotte et avec l'ambition démesurée des personnages d'Herzog, le Général se bat sans relâche contre les fantômes des batailles et faits d'armes de la Seconde Guerre mondiale."
Marie Frampier dans 02

"Les reenactors sont des amateurs passionnés d'Histoire la plupart du temps aussi collectionneurs. Ils s'adonnent au reenactment comme à un loisir. Aussi, l'âge des participants, leurs origines sociales et leurs nationalités sont extrêmement diversifiés. On trouve aussi bien des enfants que des gens âgés, des ouvriers que des ingénieurs, voire de véritables soldats, des Français tout comme des Japonais, des Américains…

Plusieurs formes de reenactment existent (Living History, incarnation de personnages historiques…) et nombre de périodes peuvent potentiellement être recréées. Il existe ainsi le Napoleonic reenactment, le Vietnam War reenactment, American Civil War reenactment, l'Afghanistan/Irak Wars reenactment et même le Jesus Christ's Reenactment.

L'authenticité, la justesse de la période représentée, l'illusion immersive sont en général des conditions sine qua non de la pratique du reenactment. Mais une grande concurrence existe entre les reenactors qui n'hésitent pas à se jauger. Suivant le souci qu'ils accordent à leurs uniformes et leurs comportements pour parfaire l'illusion de l'immersion historique, on parle de reenactors hard core, mainstream ou encore farby.

Les expérimentations plastiques menées avec Hiroki Nakazato prennent leur source dans la forme du reenactment dit farby. Ou Far be it from authentic, littéralement : loin d'être authentiques ou historiquement raccord avec la période sensée être représentée."

Image extraite de la performance Farby

Extraits

de la conférence de Sandy Amerio intitulée Violent Pill

"L'Histoire se limite à un squelette, que les reenactors habillent de leurs plus beaux uniformes. Les reenactors étant aussi collectionneurs, ils ont souvent l'obsession de savoir si un uniforme est d'époque ou s'il s'agit d'une copie. Tel item est un vrai ou un faux. Ils se jaugent sans cesse sur ce critère. Un véritable marché parallèle du militaria existe. Gare à ceux qui ne sont pas assez authentiques et qui pourraient mettre à mal la crédibilité de l'événement. A moins d'être considéré comme Farby. Far be it from authentic autrement dit : loin d'être authentique ou n'accordant pas assez d'intérêt à l'authenticité.

La part d'interprétation est très importante toute relative aux connaissances historiques de ses adeptes et ce même si il s'agit de reenactors hard core (c'est à dire très à cheval sur l'authenticité). Il est essentiel que les participants puissent y croire eux-mêmes, tous immergés dans l'époque censée être représentée, pour en retirer le plaisir escompté.

Le reenactment repose sur la question de l'authenticité. L'exactitude des uniformes mais aussi des comportements des participants doit être suffisante (on parle de good enough attitude) pour qu'il y ait reenactment. Il faut donc faire attention aussi à son langage, que celui-ci ne trahisse pas l'époque. Par le truchement de saynètes, une forme singulière de l'Histoire peut resurgir, exhumée du passé."


Vous avez dit farby ?

Sandy Amerio et Hiroki Nakazato suite à leur performance Far be it from authentic présentée à Tokyo au Superdeluxe.
Photographie de Hirohisa Koike

"Hiroki Nakazato en soldat japonais de la Seconde Guerre mondiale. Sandy Amerio en Obake.

Traduction de la bande son de la performance

"C'est moi. Il y a presque 20 ans. Dans la fôret de l'infidèle authenticité.

Je suis là. Cela ne fait aucun doute. Un peu plus jeune, accompagnée de mon frère.

A vrai dire je ne me souviens plus, dans quelles circonstances la photo a été prise. Mais seulement que j'avais honte de sourire à cause d'un fil de fer barbelé sur mes dents.

Je suis là donc, et cet ancien moi, cet autre moi me fait face.

Hiroki Nakazato a pour passion la reconstitution historique, mais il tiendra le rôle de mon frère ce soir. Habituellement il passe son temps entre 1939 et 1945.

J'ai couru dans Tokyo pour trouver un costume ce soir. J'étais si inquiète. Qu'auriez-vous penser de moi, si mon habit n'avait pas été conforme?

J'en ai presque dans ma course perdu mon visage derrière moi. Chercher… Chercher un sens à ma quête, pour ne trouver qu'un kimono de mariée."

Manifeste DE LA RECHERCHE

Restage Replay Reload

A L'EPREUVE DES LIEUX ET DU TEMPS

Tokyo-Provence-Berlin

partage

Facebook